s'identifier  :      
 
Votre panierMon panier
Voir mon panierVoir / modifier mon panier
MON CODE PROMO   
HS n° 24
Les Hussards


Les Hussards du Roi - Les années révolutionnaires - Les campagnes du Directoire - Au temps du Consulat - Les débuts de l'Empire - Les années de gloire - Entre Autriche et Espagne - L'enlisement ibérique

14,90 €
 
 
MON COMPTE CLIENT
SE REABONNER
VOIR MON COMPTE
CHANGEMENT D'ADRESSE

 
 
BESOIN D'AIDE ?
Service abonnement et VPC : kiosque@hommell.com
Service technique : webtech@hommell.com

Consulter notre FAQ
 
Accueil > MAGAZINES HISTOIRE > Le magazine Napoléon 1er > Hors série Napoléon 1er
Hors série Napoléon 1er

 
NAPOLEON 1ERHS n° 26
La Guerre d'Espagne


La guerre d'Espagne (1808 - 1814) - Les origines du conflit, le "dos" et le "très" de Mayo, L'insurrection se propage, le désastre de Bailén, une défaite lourde de conséquences, Saragosse 1808-1809 symbole de la résistance espagnole, premier succès de Wellington à Vimeiro, l'Armée d'Espagne en 1808, premières victoires, Tudela la revanche de Bailén, Capitulation de Madrid (4 décembre 1808), un départ anticipé, le calvaire des prisonniers français, la guérilla espagnole, l'armée espagnole, chasseurs des montagnes, Louis-Français Lejeune, La guerre de siège, Le Portugal conquête impossible, la guerre vue par Goya, Une retraite annoncée, la guerre sur le sol français

NAPOLEON 1ERHS n° 25
Le Marechal BESSIERES


Aimé de son armée et respecté de ses ennemis, le Maréchal Bessières fût l'un des officiers les plus fidèles à l'Empereur Napoléon. De ses débuts dans la Garde constitutionnelle de Louis XVI puis l'armée d'Italie, à sa mort durant les combats de Weissenfels, cet album, riche en illustrations d'époque, retrace toute la carrière de ce militaire dévoué et valeureux.

NAPOLEON 1ERHS n° 24
Les Hussards


Les Hussards du Roi - Les années révolutionnaires - Les campagnes du Directoire - Au temps du Consulat - Les débuts de l'Empire - Les années de gloire - Entre Autriche et Espagne - L'enlisement ibérique

NAPOLEON 1ERHS n° 23
Campagne de Belgique
Guide 1815


Cet ouvrage présente les lieux remarquables qui subsistent de la campagne de Belgique (juin 1815)  et les monuments, stèles et plaques commémoratives qui en perpétuent la mémoire.

NAPOLEON 1ERHS n° 22
L ile d'Elbe et le retour de
Napoléon 1814 1815


Ce hors-série vous propose de suivre, à travers une riche iconographie, la déchéance de Napoléon suite à la Bataille de Paris, son exil vers l'île d'Elbe, la vie qu'il s'organise sur ce pauvre "carré de choux", les agissements alliés et ennemis, les préparatifs pour son retour et les évènements qui se sont déroulés sur la fameuse "Route Napoléon" jusqu'au Palais des Tuileries.

NAPOLEON 1ERHS n° 21
L infanterie Napoléonienne


Retrouvez la présentation d'un régiment d'infanterie sous Napoléon 1er avec les sapeurs, les tambours et les musiciens. Puis les grenadiers qui forment une compagnie d’élite, suivis des fusiliers ou des chasseurs, tandis que les voltigeurs, autre compagnie d’élite, clôturent ce défilé. C’est ensuite la procession des fourgons, le service de santé et enfin les femmes qui ferment la marche.

NAPOLEON 1ERHS n° 20 - 1814
La Campagne de France


Cette campagne est considérée comme l'une des plus remarquables de l'Empereur. Affrontant une forte coalition étrangère, il réussit à mobiliser une armée affaiblie et infliger plusieurs défaites au camp ennemi.

NAPOLEON 1ERHS n° 19 - La cavalerie de la garde impériale

LA GARDE DES CONSULS
LES GRENADIERS A CHEVAL
LES CHASSEURS, LES DRAGONS
LES CHEVAU-LEGERS
LES MAMELOUKS
LES TARTARES LITUANIENS

NAPOLEON 1ERHS n° 18 - La garde impériale à pied

L'INFANTERIE DE LA GARDE
GRENADIERS, FUSILIERS, TIRAILLEURS, FLANQUEURS, CONSCRITS, CHASSEURS, VOLTIGEURS, VELITES DE FLORENCE ET TURIN

NAPOLEON 1ERHS n° 16 - La bataille
des pyramides


Seule des nations de la première coalition, l’Angleterre n’avait pas voulu traiter avec la France. Bonaparte propose de ruiner son commerce, de chasser ses flottes de la Méditerranée, et d’occuper l’Égypte, terre féconde qui indemniserait la France de la perte de ses colonies d’Amérique. La bataille des Pyramides, le 21 juillet 1798 face aux Mamelucks, marque l’apogée de cette tentative.

NAPOLEON 1ERHS n° 17 - Les maréchaux
de Napoléon 1er


Retrouvez dans ce hors-série, l'histoire des maréchaux de Napoléon racontées à travers le portrait et la destinée de 26 maréchaux de l'Empire napoléonien.

NAPOLEON 1ERHS n° 15 - La bataille
de Rivoli


Les soldats de l’armée d’Italie sont menés par des officiers exceptionnels. La division Masséna combat le 12 janvier à San Michele, le 13 au soir elle part pour Rivoli, et participe à la bataille dès son arrivée le lendemain. Grâce à ces hommes, Bonaparte peut parfaitement mettre ses plans à exécution. Cette armée se surpasse alors pour conquérir l’Italie.

NAPOLEON 1ERHS n° 14 - La bataille
d Eylau


Quel était l’intérêt des Russes à venir se heurter à nouveau à la Grande Armée française, alors que cela lui avait si peu réussi en 1799 et en 1805 ? Se référant aux Mémoires du général russe Benningsen, cette étude présente la bataille d’Eylau de manière originale, et également les événements des trois mois tragiques qui précédèrent ce terrible combat.

NAPOLEON 1ERHS n° 13 - La Bérézina

Le nom de Bérézina est devenu un synonyme de défaite, pire, de déroute. Pour tant, l’objectif de l’armée russe d’empêcher les Français de traverser la Bérézina, de faire prisonniers les restes de la Grande Armée et surtout son chef l’Empereur Napoléon, ne fut pas atteint, et seuls quelques millers de traînards restèrent aux mains des Russes. L’expression « c’est la Bérézina » devrait être utilisée chez les Russes !

NAPOLEON 1ERHS n° 12 - Friedland - Une victoire pour la paix

Quel chemin parcouru depuis Eylau ! Avec le beau temps revenu, après une nouvelle victoire indécise et sanglante à Heilsberg, Napoléon rencontre les Russes du général Bennigsen à Friedland. La victoire est totale. Le commandant en chef russe ne pourra empêcher l’entrevue de Tilsit, une rencontre entre le tsar Alexandre et Napoléon sur le Niémen, où tous deux décideront du sort de l’Europe.

NAPOLEON 1ERHS n° 11 - Leipzig - La bataille des Nations

En octobre 1813, Napoléon songe à rassembler ses troupes sur Leipzig et livrer une grande bataille pour y prendre l’avantage sur les Alliés. Le 18 a lieu la bataille dite des Nations, la plus importante de toutes au niveau des effectifs engagés. Napoléon retraite de manière honorable mais il abandonne la Saxe et par le même coup l’Allemagne. C’est la fin de la Confédération du Rhin et, pour paraphraser Talleyrand, le commencement de la fin…

NAPOLEON 1ERHS n° 10 - Arcole - Un pont vers la légende

La bataille d’Arcole fait entrer le jeune général Bonaparte, commandant en chef de l’armée d’Italie, dans la légende. Même si l’épisode du passage du pont est moins glorieux que la peinture de Gros, il n’en demeure pas moins qu’Arcole s’inscrit comme une victoire mythique. C’est le début de l’irrésistible ascension.

NAPOLEON 1ERHS n° 9 - Wagram - Une victoire chèrement acquise

Wagram fut incontestablement l’une des grandes victoires de Napoléon mais, par bien des aspects, elle se distingue des autres. Jamais auparavant autant de soldats, de chevaux et de canons n’avaient été réunis sur un champ de bataille. Jamais l’artillerie n’avait joué un rôle aussi déterminant dans des combats. Wagram marque la fin d’une époque : pour la dernière fois, Napoléon remporte une bataille décisive lui permettant de mettre un terme à une campagne.

NAPOLEON 1ERHS n° 8 - Borodino - Sous les murs de Moscou

Quand Napoléon traverse le Niémen, il n’a pas pour but de prendre une capitale : il veut combattre l’armée russe et la détruire pour acculer le tsar à la négociation. Mais il s’est laissé entraîner au coeur de la Russie jusqu’à Borodino (La Moskowa), où a lieu cette grandiose bataille «sous les murs de Moscou», et où, malgré l’héroïsme des généraux et des soldats, il ne réussit pas à obtenir le résultat espéré.

NAPOLEON 1ERHS n° 7 - Waterloo De la bataille à la légende

Pourquoi la dernière campagne de Napoléon, qui avait débuté sous d’heureux auspices, aboutit- elle à la catastrophe de Waterloo ? Cet ouvrage se propose de reprendre la chronologie des événements en analysant dans le détail les conditions qui présidèrent à cette bataille du 18 juin 1815. Abondamment illustré, cet album permet de mieux comprendre cet ultime défi lancé par l’Europe coalisée à l’Empereur et les raisons de la naissance de la légende napoléonienne. En bonus avec le hors-série : le DVD de Waterloo

NAPOLEON 1ERHS n° 6 - Guide du collectionneur napoléonien

Depuis une décennie, les bicentenaires napoléoniens ont suscité un regain d’intérêt pour les périodes du Consulat et de l’Empire. Du modeste souvenir historique aux plus grandes oeuvres d’art, jamais le marché des objets napoléoniens n’a semblé plus florissant. Un guide passionnant et indispensable pour tous les amateurs.

NAPOLEON 1ERHS n° 5 - Atlas Napoléon

«Un petit croquis vaut mieux qu’une longue explication», disait Napoléon. Comment comprendre en effet les relations de batailles ou de campagnes qui émaillent les récits ou les mémoires sur la période napoléonienne si l’on n’a pas à sa disposition une carte assez claire pour se repérer ? Cet atlas constitue un outil indispensable pour suivre l’Empereur des côtes de la Manche au Caire, de Madrid à Berlin, de Milan à Moscou.

NAPOLEON 1ERHS n° 4 - Austerlitz - La bataille des trois empereurs

Ce hors série vous fait revivre la bataille d'Austerlitz de façon détaillée, de 9 heures à 16 heures, avec textes et illustrations. Napoléon ignorait tout de ce village de Moravie, jusqu'à ce qu'il s'en approche à la fin du mois de novembre 1805. Le génie de l'Empereur réside dans sa faculté à s'adapter aux circonstances, et à analyser le terrain. Sa stratégie se résume en trois règles : offensive à outrance, recherche de l'engagement et exploitation rapidement menée de la victoire.

NAPOLEON 1ERHS n° 3 - La bataille de Marengo - Une victoire inattendue

Marengo présente un intérêt tout particulier : la bataille est difficile et elle est perdue dans sa première phase. Seule l'arrivée tardive des troupes de Desaix permet de renverser la situation. Les troupes françaises font volte-face. C'est la victoire et la paix est proche.

NAPOLEON 1ERHS n° 2 - Le Maréchal Grouchy - Des guerres de Vendée à Waterloo

De tous les maréchaux du Premier Empire, Grouchy est, pour la postérité, le responsable de la défaite de Waterloo. Son origine l'a aidé à gravir les échelons de la hiérarchie militaire. il est lieutenant-colonel lorsque survient la révolution. Aux heures sombres de la Terreur, il n'hésite pas à s'enrôler comme simple soldat dans les rangs de l'arlée républicaine. L'Empire lui donnera l'opportunité d’exercer des commandements importants. Meneur d'hommes, il sera de toutes les grandes batailles.

NAPOLEON 1ERHS n° 1 - Le Maréchal Ney

Le Maréchal Ney est un héros tragique. il doit sa réussite à son courage physique et ses talents d'entraîneur d'hommes. il sait se sacrifier pour sa patrie, mais son caractère n'est pas à la hauteur de sa bravoure. Entraîné dans le fatal engrenage d'évènements qui le dépassent, il devient un traître malgré lui et tente de trouver la mort au combat avant de tomber avec panache sous les balles de ses compatriotes.